30 mai 2024

Comment appliquer la méthode Scrum ?

methode agile scrum

Sommaire:

En matière de développement d’application, Scrum s’apparente à la philosophie de la productivité « agile », un cadre de gestion de projet axé sur l’équipe. Généralement, les applications scrum fonctionnent comme une série de fiches de story board pour effectuer les suivi et analyse de l’état d’avancement des projets d’équipe à l’aide des visuelles telles que des graphiques. Toutefois, la prise en main d’une telle application nécessite une formation, d’où la nécessité de voir un Formateur Agilité afin de mieux comprendre le fonctionnement pour mieux exploiter l’outil.

ScrumNinja

L’outil Agile Soft’s ScrumNinja est une application professionnelle de scrum qui a été développé pour donner une interface simple de prise en main et intuitive à ses utilisateurs. ScrumNinja dispose d’une vue carte index virtuel, une interface drag-and-drop, diverses projections basées sur le temps et la vitesse de l’équipe. ScrumNinja permet également de faire des importations et exportation de fonctionnalités supplémentaires. Avec cette application de scrum, vous pouvez personnaliser les tâches et avoir une graphique de suivi ainsi qu’un comparatif de l’avancement de votre équipe par rapport à une autre. Comme il s’agit d’un outil en ligne, ScrumNinja s’exécute sur tous les systèmes d’exploitation. Agile Soft, son concepteur, propose cet outil pour un essai gratuit.

Agilo

Agile42, une équipe de développeurs de logiciels allemands a conçu l’outil scrum Agilo, orienté vers le développement au sein de petites équipes et des entreprises. Agilo dispose d’un tableau numérique drag-and-drop, une fonctionnalité pour éditer, plusieurs canaux, priorisation des tâches, tableau de bord sprint et calcul automatique de capacité. Cet outil de suivi de plusieurs projets d’équipe à la fois a une interface qui hiérarchise les tâches de l’équipe en forme visuelle. Agilo met l’accent sur la personnalisation, permettant aux utilisateurs de configurer les flux de travail spécifique au jour le jour. Agilo, qui est offert gratuitement en version démo fonctionne sur les plateformes Windows, Mac et Linux.

ScrumDesk

ScrumDesk est un outil de gestion de projet scrum utilisé pour les projets d’équipe, scénarisation, planification, suivi de l’avancement, intégration et rétrospection. Doté d’une interface de type table de montage séquentiel, ScrumDesk vous permet d’effectuer le suivi des historiques de vos actions, la visualisation du carnet de commandes sous forme de visuel, …etc. ScrumDesk met également à votre disposition la possibilité de donner de noms à chacun de vos projets ainsi que des feuilles de temps, …etc. ScrumDesk est disponible en accès libre et sur abonnement et fonctionne sur les plates-formes Windows XP, Vista et plus.

Kanban propose une gestion de projets optimisée !

Nous avons présenté plusieurs solutions pour que la gestion de projets ne soit pas chaotique. Si cette dernière est réussie, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour améliorer la productivité. Toutefois, vous devez aussi vous demander c’est quoi la méthode de Kanban. Cette dernière repose sur une méthodologie classique à savoir la gestion des projets. Toutefois, le visuel a une réelle importance, cela permet de voir rapidement les tâches à accomplir, celles terminées et les autres à prévoir.

  • Avec une telle visibilité, tous les membres de l’équipe ont la possibilité d’avoir le même niveau d’information.
  • N’oubliez pas que la communication reste importante pour que la gestion de projets ne soit pas difficile.
  • Si vous perdez un temps considérable à passer des informations d’un service à un autre, vous ne pourrez pas être productif.

La méthode Kanban propose donc un visuel avec des cartes ou des étiquettes, elles dévoilent à chaque fois les projets en cours ou terminés. Si au départ, elle était massivement utilisée pour les stocks, elle a été adaptée à d’autres domaines. Le travail d’équipe prend alors de l’ampleur et la qualité fournie est nettement plus intéressante.

Si vous cherchez un outil pour vos projets, n’hésitez pas à tester la méthode Kanban puisqu’elle pourrait être révolutionnaire pour votre entreprise. Même si les connaissances sont limitées, l’usage reste simple grâce à des tableaux qui sont composés de colonnes et de cartes. Ces dernières mentionnent à chaque fois une tâche qui peut être priorisée, reportée ou attribuée à un salarié.

Quelques informations sont aussi fournies : Plan, Develop, Test, Deploy, Done, Work in Progress, To do… Ce sont les noms les plus utilisés, ils correspondent par exemple aux tâches à planifier, à développer, à tester et au déploiement.

Kanban propose une gestion de projets optimisée !

Nous avons présenté plusieurs solutions pour que la gestion de projets ne soit pas chaotique. Si cette dernière est réussie, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour améliorer la productivité. Toutefois, vous devez aussi vous demander c’est quoi la méthode de Kanban. Cette dernière repose sur une méthodologie classique à savoir la gestion des projets. Toutefois, le visuel a une réelle importance, cela permet de voir rapidement les tâches à accomplir, celles terminées et les autres à prévoir.

  • Avec une telle visibilité, tous les membres de l’équipe ont la possibilité d’avoir le même niveau d’information.
  • N’oubliez pas que la communication reste importante pour que la gestion de projets ne soit pas difficile.
  • Si vous perdez un temps considérable à passer des informations d’un service à un autre, vous ne pourrez pas être productif.

La méthode Kanban propose donc un visuel avec des cartes ou des étiquettes, elles dévoilent à chaque fois les projets en cours ou terminés. Si au départ, elle était massivement utilisée pour les stocks, elle a été adaptée à d’autres domaines. Le travail d’équipe prend alors de l’ampleur et la qualité fournie est nettement plus intéressante.

Si vous cherchez un outil pour vos projets, n’hésitez pas à tester la méthode Kanban puisqu’elle pourrait être révolutionnaire pour votre entreprise. Même si les connaissances sont limitées, l’usage reste simple grâce à des tableaux qui sont composés de colonnes et de cartes. Ces dernières mentionnent à chaque fois une tâche qui peut être priorisée, reportée ou attribuée à un salarié.

Quelques informations sont aussi fournies : Plan, Develop, Test, Deploy, Done, Work in Progress, To do… Ce sont les noms les plus utilisés, ils correspondent par exemple aux tâches à planifier, à développer, à tester et au déploiement.